Quand vous demandez une offre de crédit, la banque ou la société de crédit vous communique un taux d’intérêt qui est en fonction du type d’emprunt, de la durée et du montant emprunté.
Désormais, à chaque demande de prêt hypothécaire, le prêteur est obligé de vous fournir une fiche FISE (fiche d’information standardisée européenne), commune à tous les états européens. Vous y trouverez tous les informations utiles de votre crédit immobilier, dans un langage clair, qui vous permettront de comparer objectivement plusieurs offres émanant de différents établissements de crédit.
C’est dans cette fiche que vous trouverez le fameux TAEG qui est la seule donnée vous permettant de comparer les offres de crédit. Vous avez donc une idée précise du coût total de l’emprunt hypothécaire demandé et vous pouvez le comparer aux offres concurrentes, faire marcher la concurrence.

Qu’est-ce que le TAEG ?

Il s’agit du Taux Annuel Effectif Global, c’est un pourcentage qui sert à exprimer le coût du crédit. Il prend en considération les intérêts et les frais du crédit, ce qui donne le taux débiteur qui sert à calculer le montant des mensualités.
Le TAEG maximal praticable est fixé par loi, il ne peut y avoir de dépassement de la part de la banque. Il existe des TAEG maxima différents selon les types, les montants et les durées des crédits.
Si les établissements prêteurs doivent respecter leurs tarifs publiés, rien ne les empêche de faire profiter de réductions leurs clients entrant dans certaines conditions qu’ils ont eux-mêmes définies.

Les divers taux d’un crédit hypothécaire :

Le taux fixe :

Valable pendant toute la durée du crédit, il est fixé à la signature de l’offre de crédit.
C’est un choix raisonnable et sécurisant quand les taux sont bas, le montant des mensualités restera le même tout au long du remboursement.
Si les taux de l’époque étaient élevés vous ne bénéficierez pas des baisses du marché (sauf remboursement anticipé et nouveau crédit).

Le taux variable :

Un taux de base est fixé à la signature de l’offre de crédit, il sera adapté, selon les échéances prévues dans le contrat et la formule choisie (tous les 1,3 ou 5 ans, …), mais aussi par la loi, en fonction d’un indice de référence lié à l’évolution des taux d’intérêt du marché.
Ce taux de base est souvent plus avantageux que les taux fixes.
En cas de baisse des taux, vos mensualités diminuent ; si les taux augmentent le montant des mensualités aussi, sans jamais doubler. C’est donc un pari à prendre sur l’avenir.
L’opération peut s’avérer payante si vous avez emprunté quand les taux étaient assez élevés.

  • RapideRapide

    Une réponse à votre demande de financement dans un bref délai. Un déblocage rapide de votre crédit.

  • DiscretDiscret

    Une confidentialité assurée du traitement des dossiers de prêt. Une sécurisation de toutes vos informations personnelles.

  • FiableFiable

    La garantie d’un service fiable pour votre financement. Le choix d’un prestataire de confiance pour vos opérations.

  • ProPro

    Une expertise mise à votre entière disposition. Un accompagnement complet à chaque étape de votre prêt.

Attention, emprunter de l’argent coûte de l’argent.