Comment bénéficier de l’argent tout en étant chômeur ?

Vous êtes sans emploi et vous avez absolument besoin d’argent pour acquérir une voiture ou pour acheter un ordinateur, biens utiles pour relancer votre carrière. Vous envisagez de souscrire à un crédit, mais vous entendez souvent dire que le prêt et le chômage ne vont pas de pair. Sachez qu’en Belgique, il y a quand même des moyens pour bénéficier de l’argent même si on est chômeur.

Une petite introspection pour savoir si l’on est éligible ou non

Vous pouvez espérer obtenir l’accord des organismes de crédit du moment où vos garanties sont suffisantes. Vous n’êtes pas fiché à la Banque nationale de Belgique ? C’est déjà un point positif. Vous percevez une allocation chômage assez importante ? La chance d’obtenir un crédit pourra vous sourire. Les banques comprendront en effet que vous avez récemment perdu votre emploi et que votre situation n’est que temporaire. Vous pouvez prouver que vous faites quelques économies, ou bien vous possédez un patrimoine ? Cela rassure les prêteurs, vous êtes saisissable.

Présentez quelqu’un pour se porter garant du financement de votre projet !

Ce serait mieux si vous trouvez quelqu’un pour vous porter caution. Cette personne doit avoir un bon profil, c’est-à-dire qu’elle doit être réputée bon gestionnaire de son budget. Elle doit percevoir régulièrement ses revenus et que ceux-ci peuvent très bien subvenir à ses besoins. Elle doit être en mesure de rembourser votre prêt si jamais vous tombez dans l’incapacité de rembourser votre emprunt.

Un bon comportement financier de votre part est, bien entendu, de mise. Dans votre situation, au moment où vous voyez vos revenus baisser d’un peu moins de 50 %, ne vous endettez surtout pas pour faire des dépenses folles. Ce n’est pas le moment. Vous risquez de vous faire remarquer par vos futurs prêteurs.

Comparez les offres et déposez votre demande !

Ceci dit, vous pouvez toujours essayer de déposer votre demande de crédit. Certes, vous essuierez un refus de la part de certaines banques, mais d’autres pourront accepter. Alors, prenez courage, l’erreur est de ne pas demander. Déposez plusieurs demandes auprès de différents organismes de prêt, mais auparavant, comparez les offres. Utilisez un comparateur de crédit en ligne pour faciliter votre comparaison. Sélectionnez les établissements qui proposent le meilleur taux, puis agissez.

Les types d’offres disponibles pour les demandeurs d’emploi

Vous avez maintenant réuni toutes les conditions favorables à votre souscription, malgré votre perte d’emploi. Vous êtes prêt à vous lancer. Voici donc les différents types de prêt qui s’offrent à vous :

Le prêt chômeur classique est un crédit allant jusqu’à 30 000 euros avec un taux invariable de 4 %. Il faut que vous déteniez 10 % du montant que vous allez demander. Sinon, essayez le crédit hypothécaire et gagez l’un de vos biens. Si vous n’avez pas de bien à mettre en garantie, trouvez votre co-emprunteur et souscrivez à un crédit personnel avec aval. La dernière option inscrite dans le cadre des prêts chômeurs est le prêt personnel de lancement qui est octroyé aux chômeurs dont la situation a duré plus de trois mois et qui projettent une profession libérale. Le projet, dans ce cas, doit obtenir l’aval du Fonds de Participation.

prêt chômeur
  • RapideRapide

    Une réponse à votre demande de financement dans un bref délai. Un déblocage rapide de votre crédit.

  • DiscretDiscret

    Une confidentialité assurée du traitement des dossiers de prêt. Une sécurisation de toutes vos informations personnelles.

  • FiableFiable

    La garantie d’un service fiable pour votre financement. Le choix d’un prestataire de confiance pour vos opérations.

  • ProPro

    Une expertise mise à votre entière disposition. Un accompagnement complet à chaque étape de votre prêt.

Attention, emprunter de l’argent coûte de l’argent.